Planification annuelle d'entrainement au Handball

17/07/2016 par Olivier De La Bretèche

Préambule :

La planification annuelle d’entrainement, c’est la répartition du volume de travail annuel de votre équipe.

Elle va s’organiser autour de plusieurs axes de travail :

  • la technique

  • la tactique ( le technico/tactique ! )

  • Le physique

  • le psychologique

  • etc…

Elle va tenir compte de tous ces paramètres et de tout ce que vous estimez indispensable pour faire progresser votre équipe.

 

A – Pour commencer votre planification, vous devez, donc, identifier :

  • Les compétences individuelles (savoir-faire) de chacun(es) de vos joueurs(ses) : leurs points forts pour les renforcer et leurs points faibles pour les diminuer…
  • Les compétences collectives de votre groupe : ses points forts pour les renforcer et ses points faibles pour les diminuer.

B – Pour continuer à valider votre planification, vous devez identifier le volume annuel de temps de travail :

  • C’est le temps d’entrainement effectif dont vous allez disposer pour faire travailler votre équipe.
    (nombre de séances hebdo x nombre de semaines x durée d’1 séance) + stages éventuels.

Exemple :

  1. Vous avez 2 séances par semaine pendant 32 semaines dans l’année et elles durent 1 h 30 à chaque fois.
  2. En plus, vous avez réussi à organiser 2 fois 1 journée de stage avec à chaque fois 2 fois 2 h 00 d’entrainement.

Le total de vos heures de travail sera donc de * 1 – (2 x 32 = 64 séances x 1 h 30 = 96 h 00) + * 2 – (4 x 2 h 00 de stages  = 8 h 00) = 104 h 00 de temps de travail sur l’année sportive.

                                              —————- Pensez à compter vos matchs amicaux comme de véritables séances de travail ! ——————-

C – Pour définir le contenu de votre planification, vous allez arrêter des axes de travail.

  1. L’axe principal du projet de jeu s’appuyant sur les points forts de votre groupe qui peut être aussi bien offensif que défensif.
  2. L’axe secondaire du projet de jeu s’appuyant sur les points forts de vos individualités.
  3. Le temps d’entrainement consacré aux fondamentaux et le temps consacré au travail des points faibles. (Identifiez-en 2 ou 3, pas plus, car vous n’aurez pas le temps de tout travailler !!! ). Souvent le travail des fondamentaux et des points faibles se rejoignent : soit les joueurs ne savent pas faire, soit les joueurs font mal ! Il faut donc apprendre… ou réapprendre…!
  4. Le temps consacré à la préparation physique.
  5. Le temps consacré à la mise en place du prochain match.

D – Pour définir le temps consacré à chacun de ces axes de travail, vous devrez faire des choix !

  • Définir le temps consacré à chacun des axes de travail :  pour un total de 104 h 00.
  • Pour notre exemple, une répartition de ce type nous semble cohérente. Elle n’est pas exhaustive, bien sûr !!!
    1. Axe principal = environ 30 % du temps d’entrainement soit 32 h 00 sur la saison.
    2. Axe secondaire = environ 15 % du temps d’entrainement soit 15 h 30 sur la saison.
    3. Fondamentaux et points faibles = environ 20% du temps d’entrainement soit 20 h 30 sur la saison.
    4. Préparation physique = environ 20 % du temps d’entrainement soit 20 h 30 sur la saison.
    5. Préparation des matchs = environ 15 % du temps d’entrainement soit 15 h 30 sur la saison.
  •  Donner un ordre de priorité dans le cadre de la séance. Cet ordre pourra évoluer, dans votre séance, en fonction du moment dans la saison                              (préparation de début de saison – weekend sans match – trêve de noël – reprise).

E – Conclusion :

La planification du travail de votre équipe pour la saison est un moyen d’organiser sa progression future.

Ce travail, qui parait un peu compliqué, quand on le fait pour la première fois, permet de maitriser les contenus.

Il présente aussi l’intérêt de créer des possibilités d’évaluation, tout au long de la saison, afin de modifier ses séances en cas de besoin.

 

Sportivement

Olivier pour www.entrainement-handball.fr

Laisser un commentaire