Infos

par christophe lachasse

Tout d’abord je voudrais dire que ce je vais vous présenter là n’est qu’une vision, ma vision et mes convictions sur la 1-5 de ZONE.

Même si quelques fois on peut noter certaines divergences entre les principes fondamentaux de la dialectique ATTAQUE /DEFENSE et les actions probables à connaitre et à réaliser pour un véritable acte défensif n’oublions pas les fondamentaux.

 

Pourquoi mettre en place une 1-5 de ZONE ?

 

Lorsque l’équipe adversaire a une base arrière dangereuse sur les tirs à 9 mètres. L’objectif est alors de faire reculer les arrières le plus loin possible et surtout de les empêcher de prendre de l’élan et de la vitesse mais aussi couper la relation avec le PVT.

Les principes généraux de la 1-5 de zone : 

Je rappellerai tout d’abord qu’au-delà des convictions des entraineurs un système, un dispositif défensif se choisissent au regard des compétences du groupe et/ou des connaissances que le coach souhaite apporter à son groupe.

Les principes de la défense 1-5 de ZONE

  • Priorité à la balle.
  • Un espace (une ZONE) à protéger dans laquelle le ballon ne doit pas rentrer (soit parce que l’attaquant veut porter la balle dans cet espace, soit sur une passe d’un attaquant dans le dispositif). Le défenseur doit se positionner et se déplacer dans « sa zone » pour perturber et/ ou empêcher la circulation de balle dans cet espace.
  • Une aide (ENTRAIDE) au partenaire proche
  • Un flottement (FLOTTEMENT / CHANGEMENT) côté ballon
  • Un SURNOMBRE de défenseurs côté balle par rapport aux attaquants

La 1-5 de ZONE a donc comme objectifs de :

  • Perturber la circulation de balle.
  • Renforcer le secteur central.
  • Accepter les tirs lointains (morphologie, compétences au contre des N °2 et N° 3 bas, lecture et efficacité GB sur tirs de la base arrière et aux ailes).
  • Interdire la relation avec le joueur dedans.

Plusieurs intentions vont guider les actions des défenseurs : protéger la cible, notamment dans le couloir de jeu direct du porteur de balle, récupérer la balle, mais aussi avoir la possibilité de mettre des « pièges » à l’opposé du ballon et avoir des intentions de récupération de balle…

Les intentions de la 1-5 de zone : 

Le principe du premier rideau défensif est de gêner tandis que celui du second rideau défensif est de protéger et/ou récupérer la balle.

Respectivement, les intentions tactiques seront :

  • Récupérer le ballon
  • Protéger le but
  • Détruire l’avantage
INTENTIONS ACTIONS
Pas/peu de danger Récupérer le ballon Harceler, Dissuader, Intercepter
Danger Protéger Excentrer, Flotter, Aider, Contrer
Très gros danger, crise de temps ou d’espace Détruire l’avantage Neutraliser (et non découper pour se réorganiser)

 

La défense 1-5 de ZONE et ses articulations

 

La défense 1-5 de zone

Défenseurs N°1 :

Quand l’ailier à la balle il faut gagner son duel.

  • Harceler pour induire une passe ou un débordement difficile ou neutraliser en cas de danger.

Quand le ballon sort de la main de son adversaire direct, il doit flotter.

  • Assurer le surnombre proche du N°2 qui est monté pour harceler l’arrière
  • Empêcher la rentrée de l’ailier côté balle dans le dos du N°2, et le repousser devant le bloc défensif

Quand le ballon sort de la main de l’arrière vers le demi-centre.

  • Monter et s’aligner sur une trajectoire poteau extérieur et arrière avec une profondeur adéquate au rapport de force et se projette déjà sur un rôle de récupérateur à l’opposé de ballon.
  • Il devra faire attention à la profondeur de son placement afin d’éviter un éventuel renversement de passe.

Quand le ballon sort de la main de la demi-centre pour l’arrière opposé.

  • S’aligner avec le N°2 côté ballon, s’oriente vers le ballon, gère le 1 contre 2 et joue une éventuelle interception de passe ARR/ARR.
  • Dans le cas où le ballon arrive à l’aile, sur une relation arrière ailier opposé au ballon, c’est le N°2 qui vient fermer et le N°1 lui redescend pour venir surnombrer à l’intérieur. Même principe sur des passes ailier/ailier.

Quand le ballon sort de la main de l’arrière opposé vers la demi-centre

  • Se désaligner et redescendre à 6 mètres quand le demi-centre à la balle.

 

La défense 1-5 de zone

Défenseurs N°2 :

Quand la balle est à son adversaire direct :

  • Le harceler en fermant le secteur central.
  • Le repousser vers l’extérieur sans se faire déborder.
  • Contrer s’il va au tir

Quand la balle est à l’arrière opposé ou au demi-centre :

  • Flotter secteur central pour sur nombrer côté balle et aider.
  • Se positionner sur la trajectoire de balle pour intercepter.
  • Couvrir sur le pivot si celui-ci est à l’opposé de la balle.

Défenseur N°3 Bas :

Quand le pivot est excentré côté ballon :

  • Le défenseur N°3B contrôle le pivot et le N°2 fait opposition à une attaque éventuelle de l’arrière.

Quand le pivot est central :

  • Le défenseur N°3B contrôle le pivot avec le N°2 et coupe les lignes de passes éventuelles de la base arrière.
  • Il vient au soutien si les arrières et la demi-centre sont battus.

Quand le pivot est excentré à l’opposé du ballon :

  • Le défenseur N°2 à l’opposé contrôle le pivot et le N°3B coupe les lignes de passe en diagonale sur lui, mais surtout est en soutien du N°3H et du N°2 côté ballon.

Défenseur N°3 Haut :

Par sa position le N°3 Haut doit renforcer le volume défensif dans le secteur central et créer un surnombre côté ballon.

Quand le demi-centre a la balle :

  • Chercher à l’excentrer.
  • Harceler le demi-centre en fermant prioritairement côté du bras porteur.
  • Interdiction de se faire déborder.
  • Jouer sur le dribble du demi-centre pour lui prendre le ballon.

Quand un arrière a la balle

  • Surnombrer côté balle et aider le N°2 côté ballon.
  • Dissuader toutes les courses secteur central.
  • S’organiser pour intercepter une passe de renversement éventuelle au demi-centre quand il y a débordement externe de l’arrière.

Quand un ailier à la balle

  • Flotter côté ballon et joue l’interception de passe sur la demi-centre

Quand il y a une rentrée en deuxième pivot

  • S’il y a une rentrée d’arrière, le N°3H se décale et monte sur la ligne de passe ARR/DC.
  • S’il y a rentrée de la demi-centre, le N°3 H monte sur l’arrière côté de la rentrée et la prend en stricte. Nous passons alors sur une défense 1-5 mixte.

Quelles qualités nécessaires pour les défenseurs ?

Il est à noter cependant qu’au-delà de mes convictions sur la mise en place de cette organisation défensive il faut avoir les joueurs adaptés à ses prérequis. En effet pour optimiser son rendement il faut certains morphotypes et certains types de joueurs.

Si on doit rapidement les décrire

  • Une excellente cohésion tactique entre les équipiers et le respect des rôles de chacun.
  • Un Gardien de But fort sur les tirs d’aile et sachant jouer avec les contres
  • Des postes 1 et 3 Haut , mobiles et joueurs dont la lecture de jeu est efficiente, forts dans les duels
  • De bon joueur(se)s en lecture de jeu : savoir identifier les actions possibles des attaquants et les anticiper pour pouvoir se positionner au bon endroit, au bon moment et ce de façon coordonnée avec ses coéquipier(e)s. Etre vigilant sur les actions à mener à l’opposé du ballon pour jouer l’interception Poste 1
  • Une excellente condition physique du poste 3 Bas (Gros cardio)
  • Des postes 2 et 3 Bas grands et mobiles sachant jouer avec leur GB le contre

 

Les points forts de la défense 1/5 de ZONE :

La « formation en triangle » renforce le secteur central donc rend difficile l’accès au but pour les tireurs de loin et « délaisse » les ailes pour excentrer au maximum les tirs (d’où la nécessité pour ce type de défense d’avoir un bon gardien sur les tirs d’ailiers)

Elle gène les courses des arrières et rend la course de la base ARR compliquée vers le centre du terrain et si possible les fait courir vers l’extérieur.

Le porteur de balle est systématiquement excentré, harcelé, et ou neutralisé (Si crise de temps ou d’espace, normalement par 2 joueurs si l’entraide est bonne) pour rendre le travail de l’attaquant le plus compliquer possible.

Ce type de défense est en activité constante et les joueur(se)s alternent sans cesse les tâches : ils harcèlent neutralisent (si crise de temps ou d’espace) ; ils flottent s’entraident ; ils se placent sur les trajectoires en dissuadant ou en interceptant.

Les points faibles de la défense 1/5 de ZONE :

Les articulations entre les postes 2 et 3 B et celles entre les postes 2 et 3 H peuvent etre mis à mal s’il y a entrée d’un 2èmePVT et ainsi perturber la répartition si les taches ne sont alors pas bien réparties.

Si la première ligne se fait battre, il y aura un surnombre que l’on attaque à droite ou à gauche.

Si la balle circule plus vite que le flottement défensif et/ou qu’une neutralisation n’a pas ou mal été effectuée le danger peut être augmenter à l’opposé du temps fort.

Mon avis :

Cette défense en protection récupération est à mon sens le compromis idéal pour se projeter rapidement vers le but adverse et changer de statut. On pourra donc relativement facilement mettre en place pour le jeu de contre-attaque et / ou de montée de balle les rôles de chacun et ainsi d’assurer une continuité dans le jeu.

Voilà mes idées, elles seront surement disséquées et discutées. Ce ne sont que mes convictions s’appuyant sur des fondamentaux en aucune façon des certitudes quoi que ce sont peut etre les miennes !!!

 

Christophe LACHASSE, éducateur Sportif au BROCELI’HAND (35), ancien joueur passé plusieurs années par l’UMS Pontault-Combault et d’autres clubs dans diverses ligues, entraineur depuis plus de 30 ans titulaire d’un DEJEPS Perfectionnement Sportif Mention Handball, j’ai officié et officie encore sur tous les types de publics et de niveaux.