Infos

par PhilippeB

La passe est le savoir-faire par excellence que n’importe quel joueuses ou joueur doit maîtriser pour pouvoir prendre du plaisir à jouer au Handball !!!

“Dis moi comment tu passes … et je te dirais comment tu joues”.

En effet, plus une équipe maîtrisera ses passes et la vitesse de celles-ci, plus elle sera à même de prendre un avantage tactique sur ses adversaires.

A l’inverse, moins les joueuses, ou les joueurs maîtrisent la technique de la passe, plus il y aura de pertes de balles, d’interruptions, de ruptures dans ce que vous voudrez mettre en place, que ce soit à l’entrainement ou en match !

Il faut donc que le plus rapidement possible, nos joueuses et joueurs puissent se faire des passes précises, à l’arrêt comme en mouvement et que cette relation entre les membres de l’équipe puisse ainsi faire vivre la balle…

Pour bien réussir sa passe, un joueur doit savoir bien se positionner mais il doit également savoir prendre des informations car les possibilités de passes sur le terrain sont nombreuses et diverses ! Le joueur doit donc savoir à qui faire la bonne passe et de quelle manière ! On ne passera pas sa balle pour lancer un arrière au tir de la même façon que l’on donnera une balle au pivot dans un trou de souris 😉

Il existe une panoplie très large de passes et dans l’idéal, il peut être intéressant qu’une majorité de vos joueuses et joueurs en maîtrisent le plus grand nombre possible…

Je vous propose de classer les passes en 3 grands types : les passes à 2 mains, les passes à 1 main et enfin les passes spéciale et nous allons essayer d’en dresser un petit guide 😉

Les passes à 2 mains :

Généralités :

C’est une passe que l’on voit davantage au basket ou pour faire les touches au football.

En règle générale, elle peut être faite en faisant partir ses bras derrière la tête et l’on propulse la balle vers l’avant en repassant ses bras vers l’avant du corps.

Elle peut également être faite à partir de la poitrine par une action de poussée horizontale pour éjecter le ballon.

Principales utilisations :

Au handball, ce type de geste est beaucoup utilisé dans les échauffements, notamment car la passe à 2 mains permet de mettre en mouvement toute la partie haute du corps : mains, poignets, épaule, torse.

Ce type de passe permet également aux grands débutants de se rassurer parfois par rapport à la prise de balle à une main.

Selon le niveau de vos joueuses et joueurs, on voit aussi des pivots utiliser ce type de passes pour transmettre leur ballon lorsqu’ils sont dans une défense et qu’ils n’ont pas la possibilité de tirer.

Enfin, elle se transforme parfois en “tir” lorsque l’on débute un échauffement de gardien de but.

Principales contraintes :

Bien que relativement précise et facile à apprendre, elle reste très marginale dans le jeu car il est difficile de faire de longue passe et le corps doit quasiment toujours être orienté dans le sens de la passe.

Les erreurs à éviter :

Avoir les coudes trop écartés du corps, ce qui va enlever toute la puissance au tir.

Avoir un décalage entre les mouvements latéraux droite et gauche, ce qui va rendre la précision de la passe difficile.

 

Les passes à 1 main :

La passe à une main “vers l’avant” :

Généralités :

C’est bien évidemment la passe la plus utilisée au handball car elle permet à la fois de concilier – quand elle est maîtrisée 😉 aux exigences du jeu : vitesse, précision, multi-directionnelle.

De manière académique, le joueur se positionne pied décalés : le pieds opposé au bras de tir en avant, et le bras passeur est en arrière quasi à angle droit, le bras opposé en avant pour équilibrer le corps. La passe se fera lorsque le bras aura fait le mouvement vers l’avant pour donner de la vitesse à la balle.

Au fur et à mesure que le joueur maîtrise son geste, son poignet, puis ses doigts, et enfin ses phalanges participeront du mouvement et donneront à la balle une précision d’une extrême finesse (précision et finesse qui sera également utile lors du tir !)

Principales utilisations :

C’est la passe que l’on va utiliser le plus souvent dans un maximum de situation.

Elle peut être courte ou longue selon la position du partenaire à qui l’on veut donner la balle. Bien évidement, plus la passe sera longue, plus la maîtrise devra être grande !

Principales contraintes :

La principale contrainte est que pour que cette passe puisse être faite, il faut que l’espace entre le passeur et celui ou celle qui va recevoir le ballon soit libre… Effectivement, il ne faut pas qu’il y ait d’adversaires entre les 2 partenaires ! Ce que nombre de nous joueuses et joueurs oublient, non ? 😉

Les erreurs à éviter : 

Vouloir passer plus loin que nos possibilités le permettent ! En effet, plus la distance sera longue, plus la précision sera difficile à avoir (il faudra une extrême coordination entre force du bras, et précision du geste).

Penser que la balle peut passer entre 1 ou 2 adversaires… et en fait (selon le niveau bien sûr) souvent elle ne passe pas !

 

La passe à une main latérale :

Généralités :

Passe qui demande une maîtrise technique plus importante, elle consiste à donner le ballon à un partenaire qui est placé sur le côté. Il s’agit alors de faire un mouvement latéral, le plus souvent au niveau du bassin afin d'”éjecter” le ballon sur le côté.

Principales utilisations :

Cette passe a un grand intérêt lorsque l’on veut à la fois voir ou continuer à regarder en face de soit, vers l’attaque tout en libérant rapidement le ballon à un partenaire. Elle est tout a fait indiquée pour attaquer un intervalle et transmettre son ballon sans avoir à faire un 1/4 de tour avec son torse.

Elle favorise grandement le jeu rapide en attaque à la fois sur les attaques placées ou lors de la montée de balle.

Principales contraintes :

Il est difficile de maîtriser la précision avec ce type de passes qui nécessite de faire la passe sans forcément avoir une vue précise de son partenaire qui peut être en dehors de son champs de vision.

Il est également très compliqué de faire une passe latérale du côté opposé à la main qui tient le ballon. Ce type de passe nécessite une grand habileté technique.

Les erreurs à éviter : 

Lâcher trop vite son ballon, comme si l’on voulait s’en débarrasser, sans savoir véritablement où se situe son partenaire !

Faire ce type de passes trop tôt sans en avoir véritablement la maîtrise. Il faut travailler ces passes à l’entrainement !

La passe à rebond :

Généralités :

C’est une solution que l’on utilise avec n’importe quel type de passe (à une main, 2 mains, vers l’avant, latérale…).

Elle sert principalement à “contourner” un ou plusieurs adversaires ou pour éviter les situations d’interceptions.

Principales utilisations :

Particulièrement utile dans les relations avec les joueuses et joueurs les plus proches de la défense : les pivots et les ailiers.

Principales contraintes :

Comme elle utilisée principale pour battre un défenseur, le principal risque est de perdre la balle si le geste, la coordination technique et l’entente entre les partenaires n’est pas optimale. C’est un type de passe à mettre en place avec des joueuses et joueurs, ou équipes qui disposent déjà d’un certains savoir-faire technique et tactique.

La réception d’une passe à rebond nécessite également une bonne maîtrise technique.

Les erreurs à éviter : 

Penser que la balle va passer … Eviter d’essayer de faire des passes entre 2 adversaires.

S’assurer que son partenaire sait et est en mesure de réceptionner une passe à rebond.

 

Les passes spéciales :

Les passes dans le dos :

Généralités :

Ce sont des passes qui permettent de surprendre l’adversaire en faisant obstacle de son corps ce qui protège le ballon et empêche le ou les défenseurs de savoir exactement où se situe le ballon.

Ce geste très technique demande d’avoir une légère rotation de la hanche dans la direction où l’on souhaite donner le ballon afin que le dos puisse servir “d’appui” au bras qui fait la passe.

Principales utilisations :

Elle est beaucoup utilisée dans la relation avec le pivot. Le passeur peut fixer 1 à 2 défenseur en leur faisant front et à l’aide de sa passe dans le dos, il peut toutefois libérer son ballon au pivot.

On les retrouve de plus en plus dans le jeu, notamment dans la relation arrière-ailier lorsque l’arrière cherche à fixer un maximum le défenseur pour laisser le plus de place possible à l’ailier

Principales contraintes :

Cette passe nécessite une maîtrise technique importante tant au niveau du bras passeur (il faut être capable de faire la passe sans “voir” son bras et la balle) qu’au niveau de la coordination entre le corps, les hanches et les bras qui doivent être synchrones.

Les erreurs à éviter : 

Etre sûr de sa maîtrise technique et tactique du jeu afin de bien évaluer le moment, l’instant (fugace) où se type de passe est possible.

 

Les passes derrière la tête :

Généralités :

Par cette passe, la joueuse ou le joueur fait passer la balle derrière sa tête pour surprendre son adversaire. Comme pour la passe dans le dos, l’axe de la passe et différent de l’axe de mouvement.

Principales utilisations :

Surprenante, rapide, elle dêoit très réalisée sur de petites distances et sert donc essentiellement dans des relations au pivot.

Principales contraintes :

Cette passe nécessite une maîtrise technique encore plus importante que la passe dans le dos car il est beaucoup plus difficile de garder de la précision tout en maîtrisant la rotation de l’épaule nécessaire à un tel geste.

Les erreurs à éviter : 

Etre sûr de sa maîtrise technique et tactique du jeu afin de bien évaluer le moment, l’instant (fugace) où se type de passe est possible.

 

Bien sûr cette présentation n’est pas exhaustive… Il y a encore d’autre façon de faire des passes mais je pense que ce mini panorama nous donne une première idée de la richesse technique qu’il est possible d’envisager.

Ce qui me semble intéressant, c’est que comme tout savoir-faire technique, individuel ou collectif, ces différents types de passes peuvent être appris par nos joueurs. Il ne tient qu’à nous entraineurs de proposer leur apprentissage dans nos séances ! Si vous ne travaillez jamais la passe dans le dos… vos joueuses et joueurs ne sauront jamais le faire (hormis les meilleurs…)

 

Philippe

 

Pour aller plus loin, vous pouvez retrouver tous les exercices que nous vous proposons sur la passe en cliquant sur ce lien : EXERCICES de PASSES

Vous pouvez également vous aider de notre cahier de 25 exercices pour travailler tous les types de passes : LE CAHIER DE 25 EXERCICES de PASSES

Cahier de 25 exercices de Handball pour travailler la passe